La France me manque-t-elle?

Depuis maintenant plus de cinq ans que je viens en Thaïlande, certaines choses de la France me manquent même si la vie est toujours plus facile et plus simple au pays du sourire!

Avec le temps, il y a certaines choses que j’apprécie particulièrement lorsque je reviens en France même si je pense que la plupart des élus détruisent mon pays de plus en plus, qu’ils entravent la facilité de vie des citoyens, qu’ils cherchent à supprimer tout ce qui est français et qu’ils montrent qu’ils détestent ce pays et ses coutumes.
Il me manque :
La présence des êtres que j’aime et de mes amis
La possibilité de conversations plus intéressantes
L’évocation de souvenirs anciens partagés
La nourriture française
La douceur du climat
La fraicheur et surtout le froid qui n’existe pas ici
Les saisons avec le soleil qui ne se couche pas tous les jours à la même heure
La beauté des villes et des monuments
La diversité des paysages
La propreté de beaucoup d’endroit même si ce n’est plus le cas à Paris qui n’est plus entretenu

Je laisse ci dessous ce que j’avais écrit en novembre 2012 :

Depuis maintenant presque trois ans que je suis parti, elle ne me manque absolument pas!

J’ai un manque de voir ceux qui me sont proches.

Mais le pays ne me manque jamais.
Surtout avec la direction qui est prise dans ce pays où je suis né.
Tout est fait avec une telle bêtise : « Ubu Roi » qui a fait beaucoup rire comme étant un dirigeant d’une stupidité inimaginable, serait considéré maintenant comme une personne très tempéré dans sa manière de faire.
Par exemple, lors de mon dernier passage, j’ai été contraint comme tout conducteur de me concentrer exclusivement sur le compteur de ma voiture et sur les panneaux de limitation de vitesse! Car, il y a dans chaque ville ou village des endroits limité à 70 kilomètres heures, puis cela passe à 30, puis à 50, … Si vous aller trop vite, vous êtes traité comme un terroriste et si vous allez trop doucement vous vous faites insulter! Plus aucune possibilité de se concentrer sur la conduite et sur les éventuels dangers. Je risquais donc d’écraser quelqu’un ou d’avoir un accident pour pouvoir suivre les règles imposées.

Tout est fait maintenant dans ce pays pour rendre la vie la plus difficile et désagréable possible.

Dommage car c’était un pays où il faisait bon vivre.
C’est encore un pays avec beaucoup de belles choses et beaucoup d’atouts, mais y vivre est devenu impossible quand on a goûté à autre chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*