Passer son permis de conduire thaïlandais

Ayant appris que si l’on reste en Thaïlande plus de trois mois, nous sommes sensé avoir un permis de conduire thaïlandais, je ne suis dit qu’il serait bien que je le passe.
Voici donc mon expérience

En tant que Français qui circule parfois en France et avec la dictature qui sévit sur place, j’ai comme chacun de grand risque de me retrouver sans permis; soit à cause des fausses plaques, ou des zones trente ou du système qui se détraque ou peut être même d’une erreur que je pourrai faire.
Donc autant faire l’expérience de passer ce permis thaïlandais qui est une pièce d’identité de format plus pratique qu’un passeport et en plus me fera souvent profiter dans beaucoup de cas des prix thaïlandais.

Il est possible d’obtenir le permis de conduire thaïlandais par équivalence au permis français.
Le premier permis thaïlandais que l’on peut obtenir est valable 1 an, puis il faudra le faire renouveler et le suivant sera valable 5 ans.

Me voila donc à la recherche des bons renseignements. Cela n’est pas évident car  je ne lis pas encore très bien le thaïlandais et les informations ne sont pas les mêmes suivant les sites que l’on regarde.
En plus, je me suis aperçu que les sites n’écrivent pas toujours la date de la publication et que les renseignements pouvaient être obsolètes.
Et autre chose, il semblerait que ce n’est pas partout la même démarche.

Donc voila mon expérience d’avoir mon permis à Bangkok en octobre 2013:

D’abord les grande ligne de ce qu’il faut faire pour obtenir le permis de conduire thaïlandais :
1) – se rendre à l’immigration pour obtenir un certificat de résidence (le tabien baan jaune peut remplacer la lettre de résidence) ou aller à son ambassade pour obtenir un certificat de domicile
2) – se rendre dans une clinique ou un hôpital pour faire un certificat d’aptitude à la conduite, cela consistera en une simple visite médicale, voire juste une prise de tension.
3)- se rendre à l’office des transports avec passeport + visa + permis de conduire français et/ou international + certificat de résidence ou tabien baan jaune + certificat médical obtenu précédemment

CERTIFICAT DE RÉSIDENCE :
À Bangkok, il faut aller au bureau de l’immigration
Immigration Office Government Center B
Address: 120 Mu 3 Chaeng Watthana Soi 7, Thung Song Hong, Laksi
Tel: +66 (0)-2141-9889
Horaire d’ouverture : Lundi au vendredi 08:30–16:30, avec arrêt pour déjeuner de 12:00–13:00
je décris le moyen que j’utilise pour m’y rendre dans l’article consacré au Bureau de l’immigration de Bangkok
Une fois que vous arrivez, vous pourrez soit avoir pré-rempli votre papier de demande (pris sur internet), soit dire que vous venez pour obtenir votre certificat de résidence. Il vous sera donné un numéro et vous irez vous assoir jusqu’à ce que votre numéro soit appelé et affiché (heureusement car il n’est pas toujours évident de comprendre le numéro appelé).
J’avais lu qu’il était nécessaire d’avoir
Passeport original
1 : 2 photos d’identité grand format
2 : Photocopies du passeport:
3 Photocopie page de garde ( photo et numéro de passeport)
Photocopie visas d’entrée dans le royaume ( avec la date maximale de sortie)
Photocopie de la carte blanche avec numéro ARRIVAL CARD
4 : Preuve d’une résidence en Thaïlande, par exemple:
— titre de propriété si propriétaire en nom propre
— titre propriété et certificats de la société si propriétaire en compagnie
— contrat de bail si location
— facture avec indication de la durée si logement chez des Thaïs ou en Guesthouse.
5 : Prévoir le paiement du certificat (200 baht)

J’avais pris mon passeport et fait des photocopie de celui-ci ainsi que de la page de mon visa, de la page de mon tampon d’arrivé, et de la carte blanche de DEPARTURE CART
J’avais aussi pris mon bail de location avec des photocopie de celui-ci
J’avais aussi comme toujours des photos d’identité.

j’avais été télécharger la demande de certificat de résidence sur
http://www.general-files.org/download/gs5b97686ch32i0/Application_For_Residense_Cert.pdf.html
Application_For_Residense_Cert.pdf sur http://www.general-files.org/go/153664932400

et je l’avais donc rempli chez moi ce qui m’a évité de le faire sur place.

je venais pour demander deux certificats car j’en avais besoin d’un pour chaque permis que j’allais demandé, un pour la voiture et un pour la moto.

Je passe au guichet où il m’est remis un numéro.
Arrivé dans la grande salle où beaucoup de personne attente, j’essaye de repérer dans quel partie je vais devoir aller pour m’assoir au plus près. Lorsque je repère l’endroit ou je vais devoir aller, je vois que mon numéro est déjà affiché.
Je rentre donc directement, je dis bonjour, je m’assois et je commence à sortir mes papiers. La femme qui est en face de moi prend mon passeport et me dit que je vais devoir aller d’abord à un autre guichet pour faire faire un papier mais je ne comprends pas bien lequel. Comme l’endroit qu’elle m’indique est celui où viennent pointer tous les étrangers après quatre vingt dix jours, il y a pas mal de monde. Je lui dis donc que je vais prendre un ticket pour faire la queue et reviendrai la voir après. Elle me dit que non car elle va m’accompagner. Et en effet, elle m’accompagne jusqu’à un guichet derrière lequel un farang (un étranger) était et s’adressant à l’employée lui dit de me faire un papier une fois qu’elle serait libre. Elle me dit alors d’attendre et de venir la revoir après. J’attends donc deux minutes que le farang ait fini et je donne mon passeport à l’employé qui regarde sur son ordinateur et me rend mon passeport avec un papier. Je retourne donc vers ma première interlocutrice qui prend le papier que je viens d’obtenir, elle prend aussi ma demande de certificat de résidence que j’avais remplie et une photocopie de mon passeport. Elle me dit alors que je dois luis donner deux cents baths et me dit que je vais recevoir mes certificats dans moins de trois semaines et que si jamais je ne les aies pas reçu, il faudrait que je revienne avec le papier qu’elle me donne.
Et voila une demi heure après mon arrivée tout es réglé.
Je vais donc aller à l’étage inférieur pour faire le tour des magasins avant de repartir. C’est étonnant de voir des si beaux bâtiments pour une administration. Et dans l’étage inférieur, il y a tout ce qu’il faut : évidement des restaurants, des stands de toutes sortes de nourritures, des stands de vêtements, mais aussi des endroits pour faire des photocopies, des librairies, des agences bancaires et des salons de massages. Et ce jour là, il y avait une vente exceptionnel de gros électroménager et de voitures. Un vrai centre commercial sur un étage.

Je pense qu’il est préférable de parler un minimum de thaïlandais pour faire cette démarche ou de se faire accompagner car même si les employés sont très aimables et que ces services concernent les étrangers, je peux dire que leur niveau d’anglais est des plus rudimentaires. Je privilégie donc de parler en thaïlandais alors que cela en fait que trois ans et demi que je suis venu pour la première fois dans ce pays.

Un peu plus de deux semaines après cette visite je recevais en recommandé chez moi mes deux certificats de domicile.

VISITE MÉDICAL À L’HOPITAL
peut-être est-il plus simple d’aller dans une clinique mais je voulais faire l’expérience et la connaissance d’un hôpital thaïlandais.
La première chose qu’il faut savoir est que si vous désirez aller dans un hôpital thaïlandais, il faut arriver tôt le matin. Les médecins ne commencent à travailler que vers huit heure trente ou neuf heures mais il vaut mieux être là bien avant.
Lorsque je suis arrivé vers sept heures, j’ai été vraiment très surpris par le monde qui était déjà là. je ne suis par certain qu’une gare parisienne un jour de grand départ accueille autant de personnes. Heureusement, les thaï sont des gens qui ne se bousculent pas, alors tout coule plus facilement. Tout est évidement écrit en thaï. Heureusement que j’étais accompagné par une amie thaï car sinon, je ne suis pas certain que j’aurai persévéré. Donc finalement, nous trouvons un guichet où l’on rempli un papier avec son nom, son adresse et quelques détails, papier écrit uniquement en thaï évidement. De la on va à un guichet qui vous dit d’aller faire la queue à un guichet précis en fonction de votre demande. Pour moi, c’était le guichet n° 8.
À ce guichet, j’ai été inscrit, il m’est donné un papier qui me servira si je retourne dans cet hôpital puisqu’il y a mes coordonnées et l’on me dit d’aller attendre au rez de chaussée de l’hôpital où avaient lieu les consultations qui me correspondaient.
Après, il faut attendre l’arrivé des médecins vers neuf heures ou plus et que ce soit son tour.
Quand vous êtes appelé, on prend votre tension et vous pèse et puis l’on vous dirige vers le médecins à qui j’ai précisé que j’avais besoin de deux certificats puisque je passai deux permis.
La consultation dure cinq minutes puisqu’il m’a demandé si tout allait bien et que nous avons un peu parlé du fait que j’appréciais son pays.
Après, il faut aller à la caisse et payer cent baths.
Et je suis sorti de l’hôpital avec mes certificats vers dix heures trente.

PASSAGE DU PERMIS :

J’ai été au Bangkok Area 1 dont je dépendais.
Je suis arrivé vers 7 heure et demi. Il y avait déjà beaucoup de monde car ce lieu permet non seulement de passer les permis mais aussi tout ce qui concerne les véhicules (renouveler la vignette annuelle d’assurance, obtenir les plaques d’immatriculation, faire les contrôles techniques, …)
Vers huit heures, après l’hymne national et la levée du drapeau, les portes s’ouvrent alors qu’il est écrit que les bureaux sont ouverts à partir de huit heures et demi.
On va à un premier guichet au premier étage qui contrôle que vous avez bien tous les papiers nécessaires. POINT IMPORTANT : Il faut signer toutes les photocopies que vous avez apportés car sinon cela vous obligera à revenir une fois celles-ci signées.
Il vous est alors remis un numéro et vous allez attendre que celui-ci soit appelé.
Lorsque l’on vous appelle, il vous est remis un dossier et il faut aller faire les test au 2° étage.
Je dépose mon dossier dans une corbeille prévue pour cela et puis je vais m’asseoir dans la salle où une personne explique avec un écran ce que l’on va avoir à faire comme test jusqu’à ce que cette personne est fini son discours et vous appelle pour vous remettre votre dossier. (je pense que la prochaine fois, j’éviterai cette étape et j’irai directement faire les tests).
Il y a donc quatre test.
– le premier consiste à dire la couleur des points sur un tableau qu’un homme vous montre avec un grand bâton. Il y a trois couleur : le jaune, le vert et le rouge qu’il est préférable de dire en thaï, éventuellement en anglais (yellow (leuang), green (khiaao) and red (deng)) mais pour être plus poli en thaï vous devriez dire « si leuang Khrap », « si khiaao Khrap », « si deng Khrap » (Ka à la place de khrap si vous êtes une femme).
– le deuxième test est un test de reflex, vous devez accélérez à la lumière verte et lorsque la rouge s’allume freinez au plus vite.
– le troisième test pour votre perception de la profondeur, consiste à aligner deux tiges dont l’une est mobile avec une manette qui va d’avant en arrière.
– le quatrième test consiste à dire la couleur qui s’allume à droite ou à gauche de votre tête en gardant les yeux fixe devant soi. En soi, ce test n’est pas difficile mais il m’était difficile que mes yeux ne se dirige pas vers la lumière allumée; surtout que je marquais un temps en la vision de la couleur et ma parole en thaï.
Si vous rater un test, vous pouvez en général vous remettre dans la file et le repasser; et si la personne qui vous a fait passer le test vous le refuse, il y avait la possibilité d’aller le passer à l’autre endroit puisqu’il y avait deux stands pour chaque test.

Une fois tous les test passés, vous redescendez au premier étage et vous aller déposer votre dossier dans un panier jusqu’à ce que l’on vous appelle pour vous donner un numéro.

Quand ce numéro est appelé, vous allez à un bureau ou vous sera délivrer votre (vos) permis et vous règlerez la somme que vous devez (100 baths pour une année de permis plus 5 bahts pour le papier).

Et voila, vers dix heures et demi, je suis ressorti avec mes deux permis, un pour la voiture et un pour la moto.

vous pouvez aller sur le site http://driving.information.in.th/thai-dmv.html qui donne les information en anglais des différents lieux où aller en fonction de l’endroit où vous vous trouvez à Bangkok ainsi que les explications de comment obtenir le permis.

Pour ceux qui n’ont pas de permis français, je conseille d’aller dans une auto école qui vous coutera entre cent et deux cents euro selon votre aptitude. Par contre, je vous conseille de prendre l’option d’avoir votre permis même si vous le ratez si cela est toujours possible. Il y a deux ans j’avais offert son permis à une amie et cette option valait 2.000 baths (50 €). Ce n’est pas que le permis soit difficile puisque mon amie qui n’était pas spécialement douée n’a pas voulu prendre cette option et elle a eu facilement son permis; mais je pense que pour un étranger, il ne doit pas être très facile de répondre à toutes les questions et de tout bien comprendre si l’on ne parle pas parfaitement le thaï.

J’ai renouvelé mes permis un an après, j’ai donc du refaire les mêmes démarche et j’ai eu la surprise de constater que le permis est donné pour cinq ans plus le temps jusqu’à mon anniversaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*