Les manifestations à Bangkok : Honte à tous les journaleux français.

J’écris ce texte car je suis tellement choqué de lire les comptes rendus de la plupart des journaux français sur ce qui se passe à Bangkok, cela ne reflète absolument pas ce qui est vécu ici.
Ils veulent sans doute faire du sensationnel alors ils écrivent n’importe quoi. Ils se réfèrent à l’exception pour en tirer une règle générale. On a l’impression qu’ils brodent sur l’écrit d’un confère sans se renseigner ni évidement venir sur place voir ce qui s’y passe.

Je n’ai sans doute pas toutes les cartes en mains et je ne suis pas au courant de tout, mais je peux vous dire que je n’ai aucun problème et que  je peux vivre normalement comme tout le monde dans presque tout Bangkok. Y a-t-il un seul journaliste français qui est à Bangkok ? Et dans ce cas, s’est-il un peu promener dans la ville ? J’en doute.

En tout cas, je me promène beaucoup et fait de longue marche à pied, il est vrai que j’ai parfois été dérangé par les sifflets qui percent un peu les oreilles et par la foule sur les trottoirs qui fait la fête aux manifestants qui passent, quelle que soit la couleur de ces manifestants!

Avec une amie, nous avons été faire un tour des grands magasins dimanche, tout était ouvert et fonctionnait normalement.

Manifestations_Bangkok-004

L’analyse qui suit est ma façon de voir mais elle est certainement plus proche de ce qui est que tout ce que vous pouvez lire dans les journaux qui sont sensés vous informer.

 

vendeur de rue pour les manifestants

vendeur de rue pour les manifestants

Il y  a bien des manifestants à certains endroits précis et parfois des confrontations ponctuelles. Mais le vie normale continue  et il n’y a pas de danger.
Il est possible de passer au milieu des campements des manifestants sans aucun problème que ce soit les jaunes ou les rouges. Ils vous proposent en général à manger et à boire.
Évidemment, je ne suis pas certain qu’il soit toujours possible de passer dans le camp des jaunes avec un tee shirt rouge ou vice versa lorsque les esprits sont échauffés; mais en dehors de cette prudence élémentaire, il n’y a aucun problème.
De même, il est des quartiers où il est impossible de circuler en voiture car c’est comme un grand camp qui s’est installé à certain endroit et qui bloque la chaussée. Venant de passer dans le camp des jaunes près de Democracy Monument, en dehors de ce que certains orateurs exprimaient parfois sur les nombreux écrans géants,  j’avais l’impression d’assister à une grande fête. Les orchestres étant d’ailleurs plus applaudis que les hommes politiques. Et tous étaient assis par terre en mangeant et buvant.
Comme dans toute foule, il y a des dangers surtout lorsque celle-ci se déplace. Mais je ne me suis pas sentis plus en dangers dans les manifestations à Bangkok que dans les concerts où il y avait soixante dix mille personnes.
Évidemment, comme dans tous pays, lorsqu’il y a des manifestations, il y a toujours des individus qui peuvent déborder et en profiter, mais je me sens beaucoup plus en sécurité à Bangkok même pendant ces manifestations que dans certaines rue à Paris ou encore pire dans certaines banlieues françaises.
Il est aussi évident qu’il ne faut pas aller se mettre devant les premières lignes des manifestants qui viennent pour attaquer les forces de police; ces manifestants là sont comparables à des mercenaires qui dans le cas présent sont payer pour déclencher la guerre, mais cela représente un pâté de maison dans une ville qui est sans doute plus vaste que le grand Paris et ces individus ne semblent pas plus nombreux  que les passagers d’un TGV.

 

Actuellement, les dirigeants des chemises jaunes font tout pour provoquer le gouvernement et ceux qui sont pas d’accord avec eux. Ils cherchent la bagarre par tous les moyens. Pour le moment, ils n’ont pas réussi.
Il est impossible de savoir si leurs employés ont été mandaté pour  jouer avec leurs armes ou ne pas trop s’aventurer dans cette voie. Il ne faut pas oublier qu’en Thaïlande, le Yaba est beaucoup consommé et comme beaucoup de drogue, cela entraine des comportements excessifs. Je serai prêt à parier que les manifestants qui sont envoyé pour en découdre avec la police sont abreuvés de Yaba. (traduction de Yaba  : la drogue qui rend fou)
De toute façon, ils ne veulent absolument pas négocier, leur but est de faire tomber leurs adversaires et la démocratie.

Ils vont certainement essayer de mettre le maximum de pression pour faire les chose au plus vite car l’anniversaire du roi est le 5 décembre et le roi est sacré pour la plupart des thaïlandais et je pense qu’il est impossible de ne pas respecter cette date.

Manifestations_Bangkok-034

 

Manifestations_Bangkok-040

 

Les manifestations à Bangkok sont quelque chose d’assez particulier et difficile à saisir pour les étrangers.
La grande majorité des manifestants sont des personnes pour qui venir représente des vacances tout frais payés, c’est une distraction gratuite pour des gens qui n’ont la plupart du temps pas les moyens de sortir de chez eux. De plus beaucoup touchent une compensation financière qui peut être supérieure à ce qu’ils toucheraient en travaillant. Je ne sais si c’est tous les jours le cas, mais certains m’ont dit qu’ils avaient touché mille baths (vingt cinq euros); ne pas oublié que le salaire est récemment passé à trois cents baths par jour et que beaucoup ne touchent pas cette somme.
Dans mon quartier de Bangkok, il y a des cars qui attentent les manifestants pour les emmener manifester et tout cela a le coté festif d’une fête de village.
D’un autre coté, il est assez facile de rencontrer certains qui aimeraient bien rentrer chez eux dans leur lointaine province, ils se sont laisser entrainer et sont venus mais ils ne pensait pas que cela allait s’éterniser ainsi. Comme ce sont des thaïlandais, ils refusent de perdre la face en disant qu’ils se sont fait avoir, mais, cela est sous entendu.
À mes yeux, les dirigeants politiques recrutent des manifestants comme le faisaient autrefois les nobles qui levaient des armées pour aller conquérir les territoires de leurs voisins.
Et dans le cas présent, les jaunes ont mobilisé leur armée et des manifestants pour reconquérir le pouvoir et les rouges ont donc du en faire autant pour montrer qu’ils avaient la possibilité de se défendre.
De toute façon, comme toujours, les perdants seront les petits, la masse de gens qui est manipulée.

 

Il y a effectivement un tout petit nombre de personnes qui  ont des opinions très affirmées dans leur conviction, mais la plupart des manifestants ne doivent pas être regarder comme les manifestants en France. Les thaïlandais sont beaucoup plus dans l’acceptation du point de vue de l’autre et sont aussi des personnes qui évitent aux maximum la confrontation.
Seuls certains dirigeants sont des personnes qui semblent aimer se battre et cherchent à vaincre dans la bagarre.
Les dirigeants du camp des jaunes sont les anciens privilégiés de la royauté pour la plupart et les élites de Bangkok qui ne voit pas pourquoi les ploucs auraient droit à quoi que ce soit.
Les dirigeants du camp des rouges sont plus des personnes de provinces et les nouvelles fortunes qui se sont adressés aux plus pauvres en leur offrant de profiter un peu du gros gâteau.
Les dirigeants des jaunes ont apparemment une grande haine des dirigeants rouges, le dirigeants rouges sont moins haineux envers les jaunes mais essayent de limiter les privilèges et les passe-droits que le jaunes ont conservé malgré le passage à la démocratie.

À mon avis si les dirigeants des jaunes détestent tant les dirigeants des rouges, c’est que jusqu’à un passé récent, seuls les jaunes avaient le moyen de financer les manifestations et il y avait peu de contrepoids, mais depuis que dans les rouges il y a aussi des milliardaires, il y a des manifestants rouges comme se fut le cas en 2010 ou le gouvernement mis en place sans élections a été contraint de faire des élections qu’il a perdu.
Les jaunes se pensent supérieurs et ils ne peuvent pas admettre qu’un vote rouge puisse avoir le même poids qu’un vote jaune. Or actuellement, comme dans toute démocratie, ceux qui sont élus le sont au nombre de voix. Et depuis plus de vingt ans, à chaque élection, ce sont les rouges qui sont élus. Si d’ailleurs, il y avait une dissolution de l’assemblée et un nouveau vote, ce serait encore les rouges qui seraient élus.
Cela n’empêche pas les jaunes de demander une dissolution de l’assemblée et le départ du premier ministre qui les représente.
Le seul moyen qu’ont eu les jaunes depuis vingt ans d’avoir le pouvoir fut lorsque l’armée a fait un coup d’état.

Les jaunes veulent que le pays soit dirigé par des personnes nommées et non par des personnes élues.
Les jaunes ont pris comme emblème la couleur du roi qui est le jaune. Certains ultra royalistes font partis des jaunes, mais à mes yeux, c’est une tactique politicienne d’avoir la couleur du roi qui est adoré car la plupart sont des simples hommes politiques sans foi ni loi comme la plupart des politiques. Malheureusement beaucoup de gens pensent que c’est le parti du roi et sont enclins à le suivre pour cela.

Le fait que les jaunes pensent que leur vote devrait avoir plus de poids que celui des autres parait inconcevable aux occidentaux qui ne connaissent pas les fonctionnement d’ici. Pourtant, d’après ce que j’ai pu savoir, c’est aussi quelque chose qui existe dans le monde des affaires ici : Si je veux monter une affaire en Thaïlande, il faudra que j’ai des associés thaïlandais qui vont posséder plus de cinquante pour cent de ma société; donc, s’il y a cent parts dans cette société, les thaïlandais en auront au moins cinquante et une parts, et moi au plus quarante neuf. Donc pour diriger cette société mes parts vont valoir dix fois plus que celle des thaïlandais. Leurs cinquante et une part auront moins de puissance que six des miennes. Ainsi, je peux diriger la société et lui faire gagner de l’argent même si mes associés sont des incapables et une partie de cet argent ira dans les poches des autres actionnaires qui n’auront rien à faire pour cela.
En Thaïlande, il est admis et très courant que l’on vende ou l’on achète ce qui peut paraitre anormal à nos yeux d’occidentaux. Lorsque l’on roule en voiture, il est possible de se faire arrêter par un policier pour une faute commise (faute pas toujours commise d’ailleurs) et la meilleure façon d’arranger les choses est d’offrir au policier une somme d’argent. De toute façon si un policier vous arrête, c’est parce que vous n’avez pas une voiture qui montre que vous êtres un privilégié, sinon, il ne se permettrait pas d’arrêter une personne importante qui risquerait de lui valoir des ennuis. De même, les jeux d’argent sont interdits en dehors de la loterie organisée par le gouvernement qui est tirée toutes les deux semaines. Pourtant, dans tout Bangkok, vous pouvez aller jouer à une loterie parallèle qui a plusieurs tirages par jours; un jour, je constate que ces lieux de jeux sont fermés, il me fut dit qu’un supérieur était venu et avait demandé aux policiers de fermer ces endroits mais que d’ici deux ou trois jours une fois qu’une certaine somme aurait été versée tous les points des paris seraient réouverts ; cela fut exact. Dans un autre domaine, pratiquement toutes les personnes que j’ai pu rencontrer m’ont dit qu’elles trouvaient normal qu’un femme ou un homme se vende ponctuellement quand une bonne occasion se présente. En ce qui concerne la politique, lorsqu’il va y avoir de élections, ceux qui se présentent offre de l’argent à tous ceux qui ont envie de l’accepter et en échange à priori ces personnes là vont voter pour eux. Seul un tout petit nombre se dit que si on leur donne de l’argent, c’est qu’ils doivent donner quelque chose en échange qui n’est pas forcément bon pour eux !

Ce qui est étonnant c’est le rôle de Thaksin Shinawatra dans la politique thaïlandaise. C’est un homme qui a réussi et qui est devenu une des grandes fortunes de Thaïlande. Il est à la fois très admiré et souvent critiqué et la plupart du temps détesté par ses adversaires. Il a dirigé le pays et fut renversé par un coup d’état de l’armée au moment où il se trouvait à New York pour l’Assemblée générale des Nations unies. Par la suite il fut jugé et condamné et une partie de ses avoirs, un milliard d’euros, fut confisquée. Les jaunes le traite de corrompu or la corruption est partout et pas plus à mon avis dans un camp que dans l’autre; il suffit de regarder les Indice de perception de la corruption qui varient peu dans le temps quelque soit la couleur au pouvoir.

Le gouvernement actuel dirigé par Yingluck Shinawatra, la soeur de Thaksin, qui a eu l’idée de faire passer une loi pour amnistier les coupables politiques donc ceux responsables des débordement des répressions de 2010 et aussi évidement son frère. Elle avait aussi envie que le sénat soit élu entièrement alors qu’actuellement seul la moitié est élu et l’autre nommée. La réaction fut que les jaunes refusent que Thaksin puisse être amnistié et les rouges refusent que les jaunes puissent être amnistiés. De plus les personnes nommées au sénat n’ont aucune envie de risquer leur place.
C’est ainsi que les manifestations ont commencé.

Manifestations_Bangkok-010

 

 

Manifestations_Bangkok-048
Je ne sais ce qui va arriver maintenant et quelle sera l’issue mais nous verrons bien.
En tout cas, c’est un pays où il fait bon vivre. La majorité des gens sont respectueux, agréables, avenants, ne critiquent jamais et refuse la confrontation ou la bagarre. En plus c’est un pays où l’on se sent libre sans avoir l’impression d’être tout le temps en faute comme c’est devenu en France.
Souhaitons que l’armée thaïlandaise continue à respecter le choix des urnes et même peut être imposer le calme à la toute petite minorité qui cherche la guerre mais qu’elle ne fasse pas  un énième coup d’état ou l’armée serait de nouveau au pouvoir.
De toute façon pour les étrangers qui vivent en Thaïlande, le pouvoir en place ne changerait sans doute pas grand chose, mais c’est plus agréable que la majorité des thaïlandais puissent profiter pleinement de la belle vie comme nous le faisons.
Souhaitons aux dirigeants thaïlandais de pouvoir s’entendre pour rendre la vie plus facile à tous et de conserver la vie agréable qui existe dans ce beau pays.

En traversant dimanche 8 décembre le camp de jaune, je fus étonné de constater que la fête continuait toujours. Se succédaient encore sur les grands écrans les orchestres, le chanteurs et les politiques diffusés par des hauts parleurs assourdissants. La plupart des manifestants étaient plutôt occupés à aller se chercher à boire et à manger qu’à écouter les discours, mais ils étaient toujours là !
Ce qui m’étonne particulièrement, est que l’homme qui mène tout cela, Suthep Thaugsuban a affirmé à plusieurs reprise que s’il n’obtenait pas tel chose avant tel date, il se retirerait et se livrerait à la police et qu’il continue ainsi de jour en jour sans jamais obtenir ce qu’il a dit et sans se retirer. Je ne comprends pas que tous ses « supporters » puissent encore le croire et le suivre. De même quand, il dit vouloir que ce soit le peuple qui dirige mais qu’il refuse les élections et veut des personnes nommées à la tête de l’état,  il me semble entendre une chose et son contraire. Peut-être se voit-il déjà en représentant du peuple comme le nord coréen Kim Jong-un ?  De même, aussi, lorsqu’il dit faire serment d’allégeance au roi mais refuse de se contenter et de suivre la décision du roi de faire des élections le 2 février, je pense que c’est l’inverse de l’allégeance. Cet homme est sans doute un excellent tribun, mais son discours est quand même vraiment décousu.
Je ne comprends pas que tant de personnes suivent un tel homme qui se contredit tant en parole qu’en acte, même si la plupart ne doivent pas comprendre ce qui se passe et ont l’impression de participer à quelque chose d’important en  ayant  des congés payés.

 

En tout cas, je félicite le ou les chefs de l’armée qui ont décidé jusque là de ne pas prendre parti et de ne pas refaire un nième coup d’état.

Je félicite aussi la premier ministre Yingluck Shinawatra qui a fait le mieux pour éviter les affrontements et essaye de gérer une situation où elle a comme adversaire un homme qui semble dénué de toute raison.
Puissent les thaïlandais trouver ce qui permettra de conserver pleinement des multiples avantages de ce pays.
Le bonheur pour tous est sans doute une utopie, mais s’ils suivaient simplement les préceptes bouddhiques, je pense que tout irait beaucoup mieux.
Les thaïlandais ont la chance d’avoir un beau pays avec tout ce qu’il faut pour vivre heureux, qu’ils sachent en profiter sans se laisser berner par les politiciens.

2 réflexions au sujet de « Les manifestations à Bangkok : Honte à tous les journaleux français. »

  1. En réponse à Thai30

    Pour une personne qui écris « je vis en thailande depuis 20 ans », vous n’avez apparemment rien appris de ce pays et de ce qu’il apporte.
    Dommage pour vous.
    Ce que j’écris est ce que je vis, ce que je constate et ce que je pense; je l’assume à 100%, c’est ma vérité.
    Je ne suis absolument pas dur envers les Thaïs ni envers quiconque. Je respecte chacun et son chemin de vie.
    J’ai même beaucoup de compassion pour toutes les personnes comme vous qui souffrent comme le révèle ce que vous avez écrit; je vous souhaite de pouvoir vous épurer, de trouvez ce qui est bon pour vous et vous rendrait heureux.
    Si vous vivez en Thaïlande, je vous conseillerai de profiter d’une occasion exceptionnelle d’épanouissement proposée ici qui est d’aller méditer ne serait-ce que pendant trois mois dans un temple.

  2. Impensable de pouvoir lire de telles stupidites..nsi vous etes chemise rouge dites or…peut etre avez vous ete paye par Taksin….la plupart des thai lors de l election de la soeur de Taksin, comdamnee depuis, avaient ete paye pour leur bulletins…je vis en thailande depuis 20 ans, he vous trouve dur envers les Thai….vous semblez mal connaitre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*